L’OBJECTIVITÉ N’EXISTE PAS

  Juger sans préjugé est une fausse prétention. L’homme est un animal social défini par l’influence de son entourage et par la culture dans laquelle il baigne. Son caractère se moule dans ce qu’on appelle, sans réfléchir, l’évolution de la société alors qu’il s’agit souvent aussi de recul et/ou de déclin, et son esprit ne […]

Lire la suite

Un souvenir est une émotion

la douceur de vivre 2 Si nous demeurions imbibés de nos souvenirs délestés des tracas qui ont pu les accompagner et que nous avons assumés, qui sait si nous ne vieillirions pas plus heureux ? Ou tout au moins, si nous n’éviterions pas de devenir gâteux? Car ce qui importe de nos souvenirs, c’est qu’ils […]

Lire la suite

La douceur de vivre

    « Un autre weekend de fini… » : c’est la rengaine des veilles du lundi. Le temps d’à peine relâcher qu’il nous faut retourner à la besogne, à la bataille du quotidien, aux exigences de la semaine. On croit généralement que l’oisiveté fait la vie belle. Pourtant, à moins d’être paresseux comme une lampe, à ne […]

Lire la suite

On est où, là?

Les hommes adoptent la coupe Tintin. Les femmes opposent leurs bas résille aux temps froids. Les téléphones portables se comptent au nombre des moyens de survie. Les réseaux sociaux remplacent l’Almanach du peuple, les bulletins paroissiaux, les lettres, le confessionnal, et ce, souvent dans une langue qui mystifie la réalité. Les jeux vidéo sont devenus […]

Lire la suite

New-York impressionniste.

TIME SQUARE Délire et fureur publicitaire. Les réclames dégoulinent de partout. Des chiffres: 1.5 million de touristes par jour et il en coûte entre un et quatre millions de dollars annuellement pour s’y annoncer. Un père Noel tout maigre s’est trompé de fête. Une petite fille délicate comme un oiseau s’est endormie, ses ailes ceignant […]

Lire la suite

Londres: Une circonstance ratée.

Va à Londres ! Chaque fois que je vais en Europe, au départ mon fils Olivier me lance : – Va à Londres ! Vrai que j’ai boudé l’Angleterre depuis toutes ces décennies où je suis allé en France, Suisse, Belgique, Hollande, Espagne, Italie, Portugal…Il n’empêche que Londres a toujours occupé mon imaginaire, auréolé de son […]

Lire la suite

J’aime les femmes.

  Lui, chantait « J’aime les filles » et son éternel cigare ne pouvait tromper. Moi, j’écris «J’aime les femmes » et ma plume doit s’expliquer. Autrement, attention danger : quand un homme s’exprime ainsi, on entend le macho, le dragueur, le baisemain( j’édulcore…) et l’aventurier d’alcôve. En un mot, difficile pour un homme d’affirmer […]

Lire la suite

Paris au mois de Mars.

  On le célèbre et on le chante « au mois de mai » mais quand une semaine de printemps débarque en mars à Paris, c’est la fête et la ville vaut bien une chanson. Ces dernières années j’y étais venu dans un climat désagréable d’air frisquet, d’humidité malsaine et de brises inhospitalières. Des journées à me serrer […]

Lire la suite

Je suis Annabelle.

Délicate, on la devine déjà sensible à l’affection de sa mère qu’enchante cette vie nouvelle. Et moi je redécouvre les heures claires de mes enfants à leur naissance quand l’existence ne leur avait encore révélé aucune de ses vicissitudes. Ici, nous touchons au miracle. Miracle mainte fois renouvelé me direz-vous, mais miracle, un vrai, quand […]

Lire la suite

Regrets des lettres d’amour et des greniers.

L’avènement des textos et celui des condos ont relégué à l’histoire ancienne les lettres d’amour et les greniers. Quel est le lien, me direz-vous ? C’est qu’on ne s’écrit plus, on « communique » on ne conserve plus nos correspondances, on les  «supprime » et, après un purgatoire plus ou moins long, on les verse […]

Lire la suite