L’OBJECTIVITÉ N’EXISTE PAS

 

Juger sans préjugé est une fausse prétention.

L’homme est un animal social défini par l’influence de son entourage et par la culture dans laquelle il baigne. Son caractère se moule dans ce qu’on appelle, sans réfléchir, l’évolution de la société alors qu’il s’agit souvent aussi de recul et/ou de déclin, et son esprit ne peut se délier totalement de son attache à ses préférences.

Il ne vit ni ne pense comme aux temps antérieurs. Ainsi, il ne croit plus que le mariage soit une nécessité pour le couple non plus que le genre sexuel soit une équation à deux entités.

On s’en scandalisera peut-être, mais lorsque je plaidais des causes de garde d’enfants, je me croisais les doigts pour que l’affaire soit inscrite au rôle d’un juge féminin. Non dans la perspective de sortir vainqueur de l’audition, mais parce qu’ayant des enfants moi-même je savais qu’une femme départagerait mieux qu’un homme les mérites de chacun aux bénéfices des enfants.

Et puis, il y a ces tragédies silencieuses. Pour exemple, prenons celle d’un père de famille éduqué dans un conservatisme sans appel, sorte de racisme non avoué, et qui voit sa fille fréquenter un jeune homme de confession qu’il juge sacrilège. En aucune manière ne pourra-t-il objectivement considérer la situation.

Combien ont été confrontés à ce genre de conjonctures qui s’imposent à tout égard et à chacun, particulièrement aux paliers décisionnels de notre société avec une incidence toute particulière à celui de la justice.

Que dire à cela?

Oscar Wilde, l’écrivain et dramaturge anglais qui répondait souvent avec des aphorismes ayant fait sa réputation jusqu’à nous, eut un jour celui-ci pour une personne désirant savoir s’il parvenait véritablement à lire tous ces nombreux livres dont il faisait la critique dans les journaux et magazines.

-Je n’en lis aucun : on est tellement influençable!

Ce refus d’influence prenait bien évidemment sa source dans son individualité, dans ce que sa vie avait fait de lui et ce qu’il en était devenu.

Alors que devons-nous faire pour user quand même d’objectivité là où le faut absolument? Peut-être d’user de sa raison, autant que ce peut, plutôt que de son coeur.

 

Laisser un commentaire

Commentaire (requis)

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et leurs attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Nom (requis)
courriel (requis)